Les bots envahissent le secteur du tourisme. La marque Mercure a lancé récemment son BOT, solution de messagerie instantanée disponible sur Facebook Messenger. crédit photo : Mercure

[Mis à jour le 11/09/2017] retombée presse de l’événement : ici et ici

François-Régis Chaumartin, CEO de Proxem ouvre la conférence :

« Concernant la sémantique, même si l’IA est son fonds de commerce, il ne tombe pas dans l’angélisme, et sait se montrer critique. « IBM Watson (programme IA conçu par IBM) promet beaucoup, jusqu’à résoudre le problème du cancer et de la misère dans le monde. Il promet trop. (…) Je pense qu’on confond souvent sciences et sciences fictions. » Mais les pros du voyage auraient tords de tourner le dos à l’intelligence artificielle, et aux bots en particulier. Le développement exponentiel des datas et des puissances de calcul vont graduellement porter leurs fruits. D’ailleurs, les GAFA ont mis des dizaines de millions de dollars dessus. C’est un message pour Amadeus et pour tous les fournisseurs technologiques d’ailleurs…Les chatbots sont une révolution, avec des agents conversationnels disponibles 24h/24, et 7j/7″

__________________________________

Proxem participe, du 7 au 9 septembre 2017 à Londres, à une table ronde lors du colloque Challenge Tourisme (un forum d’échanges qui privilégie la prospective et l’innovation dans les métiers du voyage).

Ce colloque rassemble des entreprises fournissant des technologies d’IA et des agences de tourismes pour réfléchir à l’apport des nouvelles technologies dans l’amélioration continue d’une expérience client de plus en plus digitale, multicanale et exigeante en termes d’instantanéité et de relation client.

François-Régis Chaumartin, CEO de Proxem, apportera son avis d’expert concernant l’utilisation de l’IA pour une meilleure analyse des feedbacks clients et demandes entrantes à chaque étape du parcours client. Il démontrera comment l’analyse sémantique est un levier d’innovation majeur pour améliorer l’analyse de l’expérience client (vision d’ensemble, signaux faibles…) et pour optimiser les processus métiers (automatisation de messages types aux demandes entrantes, alertes, routage de la fiche client…).

Pour plus d’information :

Challenge Tourisme : site web

La presse tourisme en parle : article