Au programme :

  • IA et traitement du langage
  • Contexte AXA et enjeux de la direction « culture & employee engagement »
  • Le dispositif Pulse : les objectifs et premiers enseignements
  • Analyse sémantique : 40.000 verbatims analysés
  • Séance de questions/réponses

 

petit-dejeuner, laduree, proxem, axa

 

François-Régis Chaumartin, CEO Proxem, a ouvert la conférence en présentant les objectifs de la matinale et les intervenants. Il a ensuite introduit l’Intelligence Artificielle, démystifié le traitement du langage et les usages possibles en expliquant comment le logiciel d’analyse sémantique Proxem Studio utilise l’Intelligence Artificielle pour distinguer les tendances principales et analyser les opinions et sentiments présents dans les verbatims collectés.

 

Les intervenants d’AXA ont ensuite repris la main en présentant leurs parcours et ont exposé aux participants quel était le contexte de la société ainsi que les enjeux de la direction « culture & employee engagement« , son histoire et son positionnement.

 

Puis, les intervenant d’AXA nous ont expliqué les objectifs et premiers enseignements du dispositif Pulse, le baromètre employeur pour analyser la voix de leurs collaborateurs, en répondant aux questions suivantes :

A quoi ressemblait le baromètre social avant la mise en place de Pulse ? 

Pourquoi avoir quitté un dispositif de baromètre traditionnel pour une approche plus fréquente, plus ouverte (équilibre en questions ouvertes/fermées) ?

Comment sont exploités les résultats par la direction ? 

Comment sont animés les plans d’action ? à quel niveau de l’entreprise (siège, régions, BU, équipe)

Quels sont les premiers feedbacks des dirigeants, managers, équipes sur ce nouveau dispositif ? 

 

AXA a utilisé le logiciel d’analyse sémantique de Proxem pour analyser les 40.000 verbatims de leurs collaborateurs, en trois langues. Rappel du contexte : fin 2017, AXA a mené une réflexion avec le Comex sur la culture d’entreprise avec le souhait de traduire les valeurs en comportements observables. Suite à un premier workshop organisé avec la direction, un besoin de confronter avec la voix des collaborateur s’est fait ressentir au sein de la société. Cette réflexion a mené les équipes à s’appuyer sur le nouveau baromètre pour recueillir la voix des collaborateurs dans l’objectif de construire des « do’s et don’ts ». Plus généralement, il s’agissait également de comprendre les attentes des collaborateurs contenues dans les 40.000 verbatims collectés en français, anglais et espagnol.

 

La matinale s’est conclue par une session de questions/réponses et des échanges avec les participants sur les prochaines étapes et projets en cours sur la culture et l’engagement chez AXA.