Notre réponse

Un groupe industriel international a confié a Proxem l’ensemble des logs d’incidents consignés par ses collaborateurs dans ces différentes usines. L’analyse sémantique de ces logs consiste à détecter, pour chaque incident, les problèmes constatés, les facteurs identifiés et les causes probables de l’incident. Les éléments détectés peuvent alors être quantifiés, comparés, et on peut déterminer si leur fréquence augmente ou diminue au cours du temps.

L’analyse sémantique sert de base à l’établissement d’une vision globale de la production en usines d’un acteur.

Résultat

La visualisation de données a permis de donner sens à de grandes quantités de logs d’incident autrement inintelligibles. Elle a notamment mis en évidence les chaînes de causalités entre incidents et ainsi, les facteurs d’incidents majeurs, les matériaux et équipements à risque, les centres de production les moins sécurisés.

Elle a également donné à voir les incidents se produisant de manière anormalement fréquente et les incidents se produisant simultanément ou successivement avec des corrélations élevées.

Meilleure maîtrise des procédés de fabrication
Réduction des risques liés à la production industrielle